Connaître les différents handicaps

Il existe cinq types de handicaps 

  • Déficiences intellectuelles : perte ou altération des facultés de comprendre et de connaître (trisomie 21, syndrome de l'X fragile...), qui comprennent également des déficiences plus spécifiques de certaines fonctions cognitives, comme les déficiences du langage ou d'autres troubles spécifiques d'apprentissage (dyscalculie, dyspraxies...).
  • Déficiences psychiques : troubles du fonctionnement de l'appareil psychique qui influent principalement sur les sphères de la vie relationnelle, de la communication, du comportement (autisme, schizophrénie, TOC...) Elles relèvent à la fois de soins psychiatriques et d'un accompagnement spécifique visant à atténuer les effets invalidants de ce type de déficience.
  • Déficiences motrices : perte ou altération des éléments permettant le mouvement : du simple mal de dos à la paraplégie, claudication...
  • Déficiences sensorielles : déficience de la parole (des troubles de l'élocution au mutisme), déficience auditive (de la surdité partielle à la surdité totale) ; vision (de la myopie à la cécité)...perte ou altération des organes permettant d'éprouver les sensations ; les plus fréquentes sont les déficiences visuelles et des déficiences auditives
  • Maladies invalidantes : insuffisance cardiaque, insuffisance respiratoire, asthme, diabète, épilepsie, cardiopathie, sclérose en plaques, conséquences d'un cancer...

Comment la Loi française définit le handicap

La loi du 11 février 2005 définit le handicap de la manière suivante :

« Constitue un handicap, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive, d'une ou plusieurs fonctions physiques sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou trouble de santé invalidant ».

Comme l'ensemble des êtres humains, les personnes souffrant de handicaps sont très diverses.

Elles sont désignées par un vocable administratif unique, mais se sont des hommes et des femmes qui souffrent de déficiences variées et qui ont chacun une histoire, des compétences, des qualifications diverses.

Ces déficiences sont variées par leur nature, par leur importance, (déficiences plus ou moins accentuées) et par leur origine (déficiences congénitales, maladie ou accident).

Le handicap est une notion relative : une personne handicapée peut être inapte à tel poste, mais apte à remplir les fonctions qui lui sont assignées. 

Quelques chiffres pour bousculer les idées reçues 

  • Seulement 3 % des personnes handicapées sont en fauteuil roulant.
  • 13 % de la population française en âge de travailler déclare souffrir d’un handicap
  • 820 000 personnes handicapées sont susceptibles de travailler dans le milieu ordinaire
  • 468 000 personnes  d’âge actif connaissent une situation de handicap chaque année.

Nous sommes tous des personnes handicapées potentielles. 85 % des personnes handicapées acquièrent leur handicap durant leur vie professionnelle ou extraprofessionnelle.

 Source : DARES- AGEFIPH- FIPHFP 2008